Catalogue

Genre : Roman

Édition originale : L’Hexagone, 1977

Édition BQ : 2018

Prix : 10.95 $

Pages : 192

ISBN : 978-2-89406-422-1

Format : 10,7 x 17,7 cm

Les remparts de Québec

Andrée Maillet  - Roman -

Les remparts de Québec, c’est l’histoire d’une révolte, qui atteint son paroxysme dans l’acte de l’héroïne. « Hier dans la nuit du vingt-six au vingt-sept juillet, je me suis promenée toute nue sur les plaines d’Abraham. » C’est là l’événement décisif, le seul, à vrai dire, de tout le récit. Autour de lui s’organisent les réminiscences de la protagoniste qui composent les seize chapitres du récit. Sa vie passée, c’est-à-dire son enfance solitaire, ses premières frasques, ses démêlés avec ses parents, ses diverses aventures amoureuses, ses confrontations avec les psychiatres, en somme tout ce qui l’a conduite à poser le geste qui résume sa révolte où, selon Cécile Cloutier, « espaces et temps s’enchevêtrent, se heurtent, se succèdent, selon une technique tout à fait cinématographique ». (D.O.L.Q.)
 

Le vibrant réquisitoire d’une adolescente qui s’insurge contre l’ordre social de l’époque.

 

FICHE PÉDAGOGIQUE : cliquez ici pour consulter la fiche pédagogique préparée par la chercheure Pascale Ryan. 


À propos de l'auteur

Andrée Maillet

Andrée Maillet (1921-1995) a occupé une place particulière dans les lettres québécoises. Fille d’un patron de presse (Le Petit Journal et (...)

En savoir plus sur l'auteur >

Échos de presse

« Partout dans les écrits d’Andrée Maillet, le lecteur remarquera la force du tempérament féminin, appuyée sur le réalisme québécois et le jeu des passions humaines d’une véhémence extrême et d’une liberté sans entraves. »

D.O.L.Q.

 

«Le roman est constitué de courtes séquences dans lesquelles alternent des événements qui appartiennent à trois époques : la vie présente à Québec, l’année passée à Paris et les souvenirs d’enfance. Le tout est habilement lié. L’écriture est riche, métaphorique. Il faut ranger le roman de Maillet à côté de ceux des Blais, Ducharme, Aquin.»

Jean-Louis Lessard, Laurentiana