Catalogue

Genre : Poésie, Chanson, Théâtre

Édition originale : 1937

Édition BQ : 2013

Prix : 5.95 $

Pages : 96

ISBN : 978-2-89406-336-1

Regards et jeux dans l'espace
Édition originale de 1937

Hector de Saint-denys garneau  - Poésie, Chanson, Théâtre -

Minutieusement préparée et publiée par les soins du poète, cette première et dernière œuvre publique est tout à la fois art poétique et testament littéraire. Elle prend avec les années une valeur fétiche, et fonde le mythe et la modernité de son écriture. Quand il trace dans l’espace de ses poèmes les signes de « l’équilibre impondérable », du « paradis des libertés », du « manque d’air », d’une « baigneuse ensoleillée », d’« un drôle d’enfant », d’une « eau bercée », d’« ombre légère », du « lent voyage » de l’âme, de « nos avides prunelles », d’un « cœur charnel », de « votre exquise pudeur » et de « déménagements d’atomes », Saint-Denys Garneau franchit le seuil des mots en laissant derrière lui le corps d’un livre d’une jeune lumière fulgurante.


À propos de l'auteur

Hector de Saint-denys garneau

Né à Montréal le 13 juin 1912, Hector de Saint-Denys Garneau a passé son enfance au manoir familial, à Sainte-Catherine de Fossambault, près de Qué (...)

En savoir plus sur l'auteur >

Échos de presse

« Voici le petit livre que Saint-Denys Garneau a entièrement voulu puis a presque renié ; c’est un chef-d’œuvre, non seulement le sien, celui dont l’auteur recevait la maïtrise en poésie, mais aussi le nôtre, celui où la poésie québécoise a fini par découvrir l’orient de sa recherche. »
— JACQUES BRAULT


« C’est, se dit-il, "un drôle d’enfant". Le lire, oui, au vol : chaque mot rangé, découpé, comme ces "cubes de bois". Le lire, "le voir venir", et surtout "l’aimer durant son voyage".»
— BENOÎT LACROIX


« Ce livre, "cette voix verte presque marine" qu’est celle de Saint-Denys Garneau, nous rappelle que la poésie est avant tout le pouvoir des images à susciter en nous la beauté du monde et des choses qui détalent – brèves épiphanies au milieu des mots qui se cachent et errent, entre les silences et les enjambements, dans cet univers immense et évanescent, mais petit comme une “boîte à jouets”. »
— TOMMY ROBERT / CÉGEP DE SOREL-TRACY