Catalogue

Genre : Roman

Édition originale : XYZ, 2006

Édition BQ : 2018

Prix : 10.95 $

Pages : 160

ISBN : 978-2-89406-412-2

Format : 10,7 x 17,7 cm

Jeanne sur les routes

Jocelyne Saucier  - Roman -

Qui sait que la ville de Rouyn était marxiste au début des années trente et qu’elle était alors sillonnée par des Russes, des Finlandais, des Ukrainiens, des Chinois et des Juifs ? Qui sait surtout qu’un journaliste du Rouyn-Noranda Press est tombé sous le charme de Jeanne Corbin, marxiste, lors de son discours au Temple du travail ukrainien en 1933, et que sa vie en a été dès lors totalement changée ? Évoquant à travers le destin de son père celui de cette militante socialiste et féministe, immigrée de France, la cadette de ce journaliste fait revivre une partie de l’histoire du Klondike abitibien, lieu de métissage idéologique unique. En accompagnant son père sur les routes où, à la suite de Jeanne Corbin, il va faire entendre la parole de la cause ouvrière aux quatre coins de l’Abitibi, la narratrice remonte le parcours de cette femme unique, plusieurs fois emprisonnée pour ses idées et son courage ardents.

 

Sélection officielle du Prix des libraires du Québec 2006

Finaliste du prix Ringuet de l'Académie des lettres du Québec 2007

Finaliste des Prix littéraires du Gouverneur général du Canada 2006



À propos de l'auteur

Jocelyne Saucier

Née au Nouveau-Brunswick, Jocelyne Saucier vit en Abitibi. Après avoir fait des études en sciences politiques et du journalisme en région, elle s’e (...)

En savoir plus sur l'auteur >

Échos de presse

« Par son parti pris romanesque original, dominé en bonne partie par le point de vue d’une enfant, Jocelyne Saucier renouvelle l’intérêt porté à un sujet politique encore délicat de notre histoire. » 

Éric Paquin, Voir

« Le lecteur sera une fois de plus ravi par cette prose fine où l’intelligence se pare toujours d’humilité. »

Mira Cliche, Entre les lignes


En faisant revivre Jeanne Corbin aujourd’hui, Jocelyne Saucier, qui estime avoir moins écrit une fiction historique que le récit d’une « dérive amoureuse », nous livre un fort bon roman sur « ces grands emportements qui nous aveuglent : l’amour, la religion et la politique »

Gazette des femmes