Catalogue

Genre : Essai, Document

Édition originale : MultiMondes, 2018

Édition BQ : 2021

Prix : 11.95 $

Pages : 232

ISBN : 978-2-89406-460-3

L'Oeuvre du Grand Lièvre Filou
Chroniques

Serge Bouchard  - Essai, Document -

La légende veut que le Grand Lièvre Filou – le Nanabozo des Anichinabés – ait créé la Terre en courant à toute vitesse sur une île au milieu de l’océan. De bond en bond, l’île serait devenue un continent, puis le monde tel qu’on le connaît. Suivant les traces du Grand Lièvre, Serge Bouchard, anthropologue vagabond, s’est donné comme mission, à partir de ses voyages et de ses découvertes, de raconter la beauté et la mémoire de ce qui nous entoure.

 

L’Oeuvre du Grand Lièvre Filou rassemble les chroniques que Serge Bouchard a tenues dans le magazine Québec Science entre 2009 et 2018. Observateur hors pair, il a su y partager son admiration pour les belles inventions de même que son indignation devant la bêtise humaine, la chimie pétrolière qui intoxique la planète ou l’architecture qui enlaidit les villes et les campagnes. Par ses réflexions et sa démarche scientifique toute personnelle, l’anthropologue de renom redonne du sens et de la beauté à un monde qui s’étourdit de jour en jour.


À propos de l'auteur

Serge Bouchard

Esprit libre et sensible, Serge Bouchard est l’auteur d’une vingtaine d’ouvrages qui lui ont été inspirés par ses nombreuses études et ses multiple (...)

En savoir plus sur l'auteur >

Échos de presse

« Ce livre est un cadeau du ciel. L’anthropologue vagabond et merveilleux communicateur Serge Bouchard nous réconcilie avec la vie, avec nous-mêmes et nos rêves de pays à faire en cette terre d’Amérique. »

- Jacques Lanctôt, Journal de Montréal

 

« Dans cette soixantaine de textes pleins d’humanité et de mémoire, qu’il nous présente comme le ”journal d’un anthropologue vagabond”, l’auteur des Yeux tristes de mon camion et du Peuple rieur apparaît comme un puits sans fond lorsqu’il est question des Premières Nations et des traces des premiers explorateurs canadiens-français ou métis de l’Amérique du Nord. […] Un éloge de la liberté et un appel pressant pour ”rendre son dû à la beauté” »

- Christian Desmeules, Le Devoir